Vendredi 21 mai 2010 à 16:59

Dans le genre "Quand la nature s'est tripée", je tiens à vous présenter le Blobfish !
 
http://terre-a-terre.cowblog.fr/images/3A5F7C4AC586ECF3204EF34EBB0.jpg
Oui, comme moi, vous risquez de penser à certains de vos potes en regardant cette photo. Vous aurez envie de la copier/coller et de la poster sur Facebook et de taguer quelques zamis dessus, avouez !
Ou bien vous serez répugnés par l'aspect franchement gluant de cet... chose animal !

Dans tous les cas, rassurez-vous, vous ne risquez pas de tomber dessus au coin de la rue. Le Blobfish est un poisson d'une trentaine de centimètres [si si...] qui vit dans les profondeurs, entre 600 et 1200 m, au large des côtes australiennes et tasmaniennes.
A cette profondeur, la pression est environ 100 fois supérieure à celle que nous connaissons "à la surface"... d'où son aspect gélatineux qui lui permet de résister à ces conditions extrêmes !
Sa densité étant légèrement inférieure à celle de l'eau, il flotte au dessus du substrat, et ainsi, il n'a pas besoin de nager. Il est donc pour ainsi dire peu/pas musclé et est uniquement tout grassouillet. Comme pour tout animal ou presque vivant dans les profondeurs, l'absence de lumière rend son corps blanc/rosâtre.

Il se nourrit de neige marine. La neige marine, c'est la masse de détritus présents sur les couches océaniques supérieures, et qui tombent constamment vers les couches inférieures. Elle comprend principalement des résidus d'animaux et de végétaux morts, des déchets fécaux et de la poussières inorganique, bref, tout ce qui est produit par la zone photique, c'est-à-dire la zone où passent les photons (la lumière), ce qui permet le développement de la vie en surface, mais également en profondeur puisque c'est là la ressource alimentaire principale ! [ que la nature est bien faaaite...]

Bref, vous l'avez compris, cet animal n'est pas remarquable que dans son aspect.
Malheureusement [Rah je savais que c'était pas juste pour sa gueule bizarre qu'elle nous en parlait..!], le Blobfish est en voie d'extinction [lui aussi...] car, non, il n'est pas pêché, il parait que sa viande n'est pas fameuse... faut dire, vu ce qu'il mange, c'est pas étonnant, si on se réfère à "On est ce qu'on mange..." Mais il reste victime de la pêche par le chalutage de fond, qui détruit non seulement son milieu, mais qui le tue accidentellement également. Rien qu'en photo, on voit bien que son corps est fragile. De plus, son cycle de reproduction est lent.
Et puis bon, comme il est moche, qu'on le voit pas et qu'il ne peut même pas être utilisé par l'Homme, bien évidemment, qu'il soit en voie d'extinction, tout le monde s'en fout !
 
N'empêche que je ne peux pas m'empêcher de rire dés que je vois sa tête...
Sur ce...

http://terre-a-terre.cowblog.fr/images/2/4413216.png
 

Par plop-maw le Vendredi 21 mai 2010 à 17:26
On dirait Carlo de bob l'éponge. Pour le reste il est vrai que c'est remarquable de vivre dans de telles conditions. On applaudie xD.
Par leblogdeMonsieurDupont le Dimanche 23 mai 2010 à 0:07
J'aime.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://terre-a-terre.cowblog.fr/trackback/2999341

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast